Derrière les persiennes

 

Vibrant derrière les persiennes

J'ai vu la lumière briser

Le lourd sommeil d'un noir figuier

Chassant le rêve parfumé

Des fruits de la nuit

 

Il nous faut croire à l'appel rauque

Des coqs de calcaire et de craie

Qui peuple nos jardins murés

Le clos des maisons les clochers

Et la vigne dorée

 

Et pour que s'ouvrent des persiennes

A nos coeurs de pierre aveuglés

Il faut apprendre le secret

De cet instant où l'amour

La lumière paraît

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×