La chanson des bons présages

 

Petite vie fragile et douce

Dans la pénombre d'un berceau

Les draps de sable que le vent repousse

Découvrent la blancheur de ta peau

 

La mer rêve et soupire

Elle te prendra dans ses bras

Comme les vieilles nourrices

La mer te bercera

Dans l'ourlet bleu d'une vague

Un peu de sel  sur tes yeux clos

Pour te garder en voyage

Des coquillages un anneau

 

Petite vie fragile et douce

Dans la pénombre d'un berceau

Le calcaire des vignes rousses

Dessine une ombre sur ta peau

 

Tu auras toutes les cigales

De notre amour tous les étés

Les lièvres roux qui détalent

Les coquelicots dans les bosquets

Les terres brûlées les orages

Les mains tendues les mains fermées

La solitude des paysages

Et des maisons abandonnées

 

Petite vie fragile et douce

Petit enfant dans ton berceau

J'écoute le vertige des sources

Le ruissellement des eaux

 

Les femmes rêvent et soupirent

Elle te prendront dans leurs bras

Les chansons des vieilles nourrices

Peut-être tu les apprendras

Elles t'appelleront petit homme

Petit voleur de coeur amour

La tendresse qu'elles te donnent

O garde-la pour toujours

 

Petite vie fragile et douce

Dans la pénombre d'un berceau

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×