Ode à la vigne et au vin

 

Le vin m'échauffe et la vie me revient

Avec le jus de la treille

Toute une ivresse à portée de la main

Qui met l'amour en bouteille

 

Quand la tête me tourne que je bois

A la bonté de nos vignes

Aux grains bleutés qui nous donnent la joie

Je lève un verre très digne

 

Avec le vin mon pays me revient

Comme un écho des collines

Les genêts d'or la rosée du matin

Et la tendresse divine

 

Quand la tête me tourne que je bois

A la bonté de nos vignes

Aux grains bleutés qui nous donnent la joie

Je lève un verre très digne

 

Comme disait le sage en sortant

De son tonneau sur la place

Plein je le vide et vide je le plains

C'est mon travail c'est ma classe

 

De mon soleil ôte-toi s'il te plaît

Tu fais de l'ombre à ma vigne

Au grand seigneur qui méprise mon lait

Je lève un verre très digne

 

C'est une histoire lointaine je crois

Qui joint l'amour à la gloire

Romains de souche ou bien Romains-Gaulois

Je bois à votre mémoire

 

Quand la tête me tourne je revois

Des Phéniciens sur la digue

Une amphore rouge dans chaque bras

Me faire un signe très digne

 

Il y a loin de la vigne au vin

De ces coteaux nostalgiques

Tout le travail la noblesse des mains

Et le désir magnifique

 

C'est à l'histoire d'amour que je bois

Du vigneron à sa vigne

Un mariage sans prêtre et sans loi

Un mariage très digne

 

Quand la tête me tourne que je bois

A la bonté de nos vignes

Aux grains bleutés qui nous donnent la joie

Je lève un verre très digne

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site