Un dimanche midi

 

Un dimanche dans la rue très blanche

Il fait si beau le soleil déjà haut

Sur le palier verse des flammes blanches

Et dans la cour le feu de sa clarté

 

Quel beau jour ce dimanche midi

Au soleil la rue salue la vie

 

Les géraniums se penchent aux fenêtres

Tout en riant ils font signe aux passants

Sous le balcon passe un joyeux cortège

Près de l'église d'où sortent des enfants

 

Quel beau jour ce dimanche midi

Au soleil la rue salue la vie

 

Un vieux monsieur monte la rue sereine

A petits pas il porte un lourd cabas

Sur son vélo passe un enfant espiègle

Sa mère crie qu'il rentre au logis

 

Quel beau jour ce dimanche midi

Au soleil la rue salue la vie

 

Et la radio dans la maison voisine

A l'heure précise des tables mises

Rythme l'écho des voix qu'on imagine

Dans l'ombre bleue d'une cuisine

 

Quel beau jour ce dimanche midi

Au soleil la rue salue la vie

 

Un ange passe là-haut sur son nuage

Il me sourit on est au paradis

Et dans la rue comme au coeur d'un mirage

Sonne les coups d'un soleil ébloui

 

Quel beau jour ce dimanche midi

Au soleil la rue salue la vie

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site